On part cette fois sur l’histoire de la déesse de Lille. En 1792, Lille se faisait assiéger par les Autrichiens. Le siège de Lille qui avait commencé le 29 Septembre allait durer 10 jours. À 900 mètres seulement de la place se trouvaient des tranchées prêtes à accueillir le duc de Saxe-Teschen et ses troupes. Après avoir refusé la reddition proposée par les autrichiens, le général Ruault et André Bonte (Le maire de Lille à l’époque) répondent que Lille et ses habitants ont renouvelé leur serment de fidélité à la nation, de vivre libres ou de mourir, et qu’ils ne se rendront pas. Bombardée massivement, Lille était en feu. Au total, c’est plus de 39 000 boulets et 6 000 bombes qui seront tombés sur la vieille cité et plus de 2000 maisons auront été détruites ou touchées. Mais Lille aura finalement réussi  à tenir bon.

La déesse à l'occasion du cinquantenaire du siège Autrichien

À l’occasion du cinquantenaire du siège autrichien, la déesse que nous connaissons aujourd’hui prenait place, au centre de la place du Général-de-Gaulle.

Le fait intéressant concernant cette fameuse statue, c’est que son sculpteur Douaisien Théophile Bra l’avait initialement imaginée pour faire partie d’un projet colossal. L’idée était de positionner 36 statues symbolisant les principales villes de France sur l’Arc de Triomphe. Le projet ayant été finalement abandonné en 1835, elle s’est finalement imposée sur la Grand-Place de Lille en 1842. Elle a donc été modifiée légèrement pour l’occasion. « La main gauche désigne la réplique du maire André lancée à l’ultimatum de l’assaillant, gravée sur son socle (« Serment d’être fidèles à la nation, de maintenir la liberté et l’égalité ou de mourir à notre poste… ») et la main droite tient un boutefeu de canonnier, et non plus un glaive. Théophile a également doté sa statue de formes généreuses flamandes, et lui aurait donné les traits de l’épouse du maire de l’époque, Bigo-Danel. » (Guide secret de Lille et ses environs).

Tu veux ton actualité lilloise sur Instagram ?

Si tu préfères avoir ton actualité sur Instagram, j’y poste également les articles en stories. C’est ici. Allez abonne toi, on est qu’entre gens biens et il ne manque plus que toi.