« Peu de lillois le savent, mais environ 15% des lillois vivent au-dessus des catiches, 175 hectares souterrains à Lille Sud, Lille-Moulins et Lezennes. » (Guide secret de Lille et ses environs). Si la statistique est impressionnante, il faut expliquer son histoire pour la comprendre.

L'histoire des catiches de Lille

Dès le 15ème siècle, les sous-sols de la métropole étaient très précieux pour ses habitants. En effet, elle habritait (Et abrite encore) de considérables stocks naturels de craie. Pour l’anecdote, la craie était déjà exploitée à l’époque par les Gaulois qui creusaient d’immenses fosses pour récupérer toute cette matière première. À partir du 15ème siècle, d’importants puits évasés étaient creusés afin d’extraire la craie, comme sur le schéma ci-dessous. C’était un bon complément de revenu pour les populations locales.

catiche souterrain lille
Association Culturelle et Historique de Faches-Thumesnil

Un véritable souterrain

Quand la culture de la craie s’est estompée au 19ème siècle, ces espaces ont eu d’autres rôles. On y cultivait des champignons, de la chicorée, … Ces catiches ont même servi durant les deux guerres à se protéger. La population s’y protégeait durant les bombardements et y stockait également des armes.

Des risques d'effondrement et des sols instables à Lille

Ces sols ressemblant à du gruyère font de certains endroits de Lille des terrains instables. Plusieurs accidents ont déjà eu lieu avec des effondrements de ces catiches. C’est donc pour ça que la ville travaille activement pour reboucher tout ça. Un travail loin d’être évident étant donné le développement de la ville depuis des siècles.

Tu veux ton actualité lilloise sur Instagram ?

Si tu préfères avoir ton actualité sur Instagram, j’y poste également les articles en stories. C’est ici. Allez abonne toi, on est qu’entre gens biens et il ne manque plus que toi.

Merci à Stéphanie Morelli, auteure de « Guide secret de Lille et de ses environs » qui m’a permis d’appréhender rapidement le sujet.