Par où commencer … On est récemment allé découvrir Origano, la pizzeria tenue par Francesco rue Solférino, à côté du théâtre Sébastopol. Tout d’abord été appâtés par les magnifiques photos de pizzas du chef, il fallait aller vérifier si c’était aussi beau que bon. Et comme tu t’en doutes comme cet article est publié, c’était un beau voyage. Il propose une gamme de pizzas aux alentours de 13/14€ avec des pizzas du mois. En plus d’avoir dégusté des pizzerias délicieuses, on a été très agréablement surpris par l’accueil très chaleureux et intimiste de Francesco. Je lui ai donc proposé une petite interview pour en apprendre davantage sur lui, d’où il vient, etc.

Origano pizza italienne à lille rue solférino

Interview de Francesco (Origano la pizza) Lille

Peux-tu me dire qui tu es, qui est à l’origine d’Origano la pizza ? Quel a été ton-votre parcours avant de lancer cette aventure ?

“Je dirais tout d’abord que je suis un sicilien très attaché à sa terre, ses racines et sa famille. J’ai toujours été un homme épicurien, c’est-à-dire avec le goût et le plaisir de bien manger et de bien boire mais aussi la curiosité de voyager, découvrir de nouveaux pays, des nouvelles cultures, de nouvelles personnes. Fraichement diplômé d’un doctorat en Macroéconomie, je deviens expert-comptable puis je travaille pendant trois ans dans une société de marketing comme directeur de comptes. Je réalise assez vite que je ne ferai pas ce métier toute ma vie ! Alors que je venais à Lille pour l’enterrement de vie de jeune homme d’un ami sicilien, je fais une rencontre qui change alors ma vie. On me propose de travailler à la Bottega, j’enchaine le service dans différents restaurants de la ville, j’apprends la langue française et je décide enfin de monter mon propre restaurant, Origano la Pizza.”

Comment  t’es  venue cette passion pour la cuisine italienne ? Et particulièrement la pizza ?

“En fait, je dois admettre que ma passion pour la grande cuisine est arrivée un peu après ma passion pour le métier de restaurateur. De manière générale, j’étais déjà très attiré par le contact avec les clients, échanger pendant des heures, m’enrichir auprès d’eux. La cuisine italienne… j’ai baigné dedans depuis ma plus tendre enfance ; je trouvais alors génial de leur faire découvrir la culture italienne mais pas celle « clichée » que l’on peut imaginer quand on est touriste par exemple. Tous les italiens (et beaucoup de gens à travers le monde !) vouent une passion à la pizza. C’est vrai, c’est convivial la pizza, c’est ce que l’on partage avec sa famille, ses ami.e.s, ça permet de se retrouver, de passer un bon moment et ça mets du baume au cœur ! Maintenant que j’ai ma pizzeria et que je sélectionne mes produits moi-même, je crée des nouvelles combinaisons de saveurs, je teste, j’invente, tout en respectant la tradition culinaire de ma famille, de mon patrimoine, de ce que je connais. Je pense que j’ai vraiment développé aujourd’hui mon appétence pour la gastronomie italienne. Et je peux ainsi conseiller les clients, leur raconter mes produits, leur provenance, les alliances avec les vins que je recommande, les petits producteurs siciliens chez qui je vais m’approvisionner. J’adore ça !”

Si tu devais résumer le restaurant en 3/4 phrases, tu dirais que c’est … 

“Je pense que j’ai façonné mon restaurant un peu comme un lieu idéal où j’aimerai, moi, me retrouver pour manger et retrouver des ami.e.s, la famille ou des collègues de bureau pour un rendez-vous « business » (qu’importe le contexte) et dans lequel je sais que je vais manger une bonne pizza avec des produits régionaux de qualité et de saison, boire du bon vin et, tout cela, dans un endroit chaleureux qui ne « se prend pas trop la tête ». J’espère en tout cas qu’il véhicule des valeurs qui me sont chères, c’est-à-dire la convivialité, la générosité, la solidarité, le respect, la mixité, l’écoute, l’échange, le partage, un lieu qui est animé, qui vit, dans lequel on refait le monde. La pulsion de vie c’est important, d’autant que les temps sont très durs. Nous avons besoin d’être soudés aujourd’hui et plus que jamais pour éviter la solitude, la dépression, l’isolement. J’ai plaisir d’ailleurs à retrouver des clients fidèles maintenant qui n’ont pas hésité à me suivre pendant le confinement (vente à emporter) et au moment de dé-confinement. C’était et c’est toujours un vrai plaisir de les retrouver !”

Quelles est le top 3 des pizzas préférées de tes clients ? 

“En premier, c’est la « Nuda e cruda », c’est mon best-seller ! Il est composé de jambon de Parme affiné 24 mois, de roquette, parmesan et tomates semi-confites… un grand classique !

En deuxième, je dirais que c’est la « Pizza du Chef ». C’est une pizza qui change régulièrement en fonction des produits de saison mais aussi en fonction des idées qui me viennent permettant de proposer quelque chose de plus original, audacieux et qui n’est pas sur la carte. Par exemple dernièrement j’ai proposé une pizza aux Cèpes, Lard de Colonnata et Pomme de terre Bleue. Elle a fait un tabac !

En troisième, la « Babypop » qui est une pizza imaginée par ma voisine de la librairie « L’affranchie », juste au coin de la rue. Ce fut la première d’une série que j’intitule « pizza du voisinage » et que je vais continuer de compléter, c’est-à-dire que je propose aux autres commerçants de mon quartier de créer une pizza de toute pièce qui les représente et que je mets ensuite à la carte. Une façon toute personnelle et bienveillante d’impliquer mes voisins dans la vie de mon restaurant et plus généralement de créer une « vie du quartier ». Nous sommes devenus très « complices » au fil du temps.”

Quelle est votre offre midi / soir ? 

“Je ne propose pas de formule particulière. La carte (qui est la même midi et soir) propose plusieurs apéritifs, entrées (à partager ou pas !), pizzas et desserts, qui prends en compte les régimes végétariens, sans viande ou sans poisson, végétaliens et sans lactose. Seule la pizza du chef change régulièrement. Nous tenons d’ailleurs à la présenter le soir de façon un peu plus « gourmet » et plus « stylisée », dans sa version « robe de soirée » si vous préférez !” 

Si  tu devais  retenir  une  anecdote  mémorable  depuis  le  lancement  de  votre restaurant, ce serait laquelle ? 

“Je crois que je me rappellerai toujours de ce fameux soir où ma serveuse est restée bloquée pendant tout le service dans les toilettes à cause d’un problème de porte qui s’est bloquée subitement. C’était un samedi soir et nous n’étions ouverts que depuis 2 mois. Pendant que nous attendions le serrurier qui décalait au fur et à mesure l’heure de son arrivée (gloups !), les clients ont commencé à se lever et à vouloir donner un coup de main, tour à tour, pour essayer de la sortir de là. Le dépanneur n’arrivait toujours pas. L’angoisse pour elle, pour moi, pour les clients…Impossible de la faire sortir des toilettes ! Aujourd’hui, avec le recul, je dois dire que ça me fait rire mais j’espère juste qu’elle n’est plus en colère contre moi !”

Retrouve les meilleures adresses de la métropole lilloise sur Instagram

Envie de dénicher des pépites sur la métropole ? J’y poste également les articles en stories et tu peux retrouver en quelques clics les meilleures adresses triées par catégories (Italien, estaminet, burger, …) C’est ici. Allez abonne-toi, on est qu’entre gens biens et il ne manque plus que toi.

Infos pratiques

208 bis Rue Solférino, 59000 Lille

Les horaires « classiques » (avant le couvre-feu) :

  • Du Mardi au Jeudi, le midi et le soir: 12h00 -14h30 et 19h00-22h00
  • Vendredi, le midi et le soir:12h00-14h30 et 19h00-22h30
  • Samedi, soir uniquement : 19h00-22h30

En ce moment, pendant le couvre-feu :

  • Du Mardi au Vendredi, le midi et le soir : 12h00-14h00 et 17h30-20h45
  • Samedi, soir uniquement : 17h30-20h45