200 à 250 000 visiteurs viennent chaque année fouler le parquet du Musée La Piscine à Roubaix. Véritable institution du nord, ce musée fait rayonner Roubaix à l’international. Mais connais-tu l’histoire de ce musée qui était autrefois une véritable piscine ?

La plus belle piscine de France ?

Comme le montrent ces photos d’archives, des milliers de roubaisiens ont appris ici-même à nager. Ce lieu est très important dans le cœur des habitants qui ont eu la chance de s’émerveiller dans ce magnifique lieu édifié selon les plans de l’architecte lillois franc maçon Albert Baert entre 1927 et 1932. “Cette piscine offrait à l’époque un service sportif et hygiénique de grande qualité, doté d’un fonctionnement social innovant qui présentait l’image d’une équipe municipale issue du monde ouvrier et capable de promouvoir des projets d’exception et de prestige.” (Ville de Roubaix) Construite dans un ancien jardin d’agrément, les plans de construction comprenaient de très nombreux éléments symboliques. Les plans de construction de l’église faisaient échos à de nombreux éléments symboliques. À l’instar de la grande nef basilicale ou encore des vitraux qui éclairent le bassin à la façon du soleil levant et du soleil couchant. Albert Baert souhaitait réinterpréter “le plan des abbayes cisterciennes dans un esprit néobyzantin”. À l’époque, on y retrouvait un salon de coiffure, de manucure et de pédicure, des bains de vapeurs et une laverie industrielle. Étant la seule piscine olympique de l’agglomération, ce lieu luxueux était “le seul lieu de rencontres où, pendant des décennies, les enfants du patronat et le monde des courées cohabiteront réellement”.

Fermeture de la piscine

En 1985, c’en était fini de toutes ces belles années de baignade. Un grand déchirement pour des milliers d’habitants à cause d’une fragilité dans la voute. Afin de ne pas prendre de risques, la piscine ferma définitivement ses portes.

J’y ai appris à nager avec mon grand-père paternel Doriane Chedaille en 78. Neptune, le roi de la mer, (J’pensais que c’était un lion), se trouvait à la surface de l’eau, je mettais mes poings pour boucher l’arrivée d’eau ou pour m’y tenir. Et les cabines à l’étage où l’on s’y changait, demeurent aujourd’hui quelques œuvres... L’entrée principale n’est pas celle que l’on connaît aujourd’hui.
logo de Lille Addict
C-Marsou Of-course
Commentaire sur Facebook

La réouverture de la piscine, réhabilitée en musée

Ce n’est que 9 ans plus tard, en 1994 que la proposition de Jean-Paul Philippon fut choisie dans le cadre de la reconversion de la piscine. L’idée était la suivante : “Construire un musée solidaire”. Les travaux commencèrent en 1998 pour s’achever en 2001 pour devenir ce lieu emblématique que vous connaissez aujourd’hui. On y entend des enregistrements sonores de piscine afin de se plonger dans cette ancienne ambiance et on y trouve de magnifiques collections d’art … Je vous ai capturé cette photo du musée tel qu’on le voit actuellement. Un lieu qui laisse rêveur et dans lequel on rêverait d’aller nager …

Envie d’avoir un souvenir du musée La Piscine chez toi ? Tu peux commander cette photo en affiche livrée partout en cliquant ici. 🙂

Infos pratiques

  • 23 Rue de l’Espérance, 59100 Roubaix
  • Site web.

Tu veux ton actualité lilloise sur Instagram ?

Si tu préfères avoir ton actualité sur Instagram, j’y poste également les articles en stories. C’est ici. Allez abonne-toi, on est qu’entre gens biens et il ne manque plus que toi.